La méthode Minion : solution pour les cuissons longues en barbecue

piment jalapeno au fromage et bacon jalapeno poppers après cuisson
Jalapeño poppers : Recette des piments fourrés au fromage et bacon
9 avril 2016
résultat final des filets de poulet au barbecue
Initiation au fumage : recette des filets de poulet au barbecue
24 avril 2016
Montrer tout
panier a charbon d'un weber smokey mountain cooker

panier a charbon d'un weber smokey mountain cooker

minion-methode-king-frog-bb
C’est tout simplement mettre des briquettes allumées sur un lit de briquettes non allumées, pour les cuissons longues de plusieurs heures sans avoir à rajouter de combustible.La chaleur se propage par contact et allume progressivement les briquettes alentours. Plus vous avez de briquettes non allumées dans votre panier à charbon et plus vous tiendrez longtemps. Tant qu’il y a du charbon et que le flux d’air est bien réglé, on peut alors garder une température constante.  Jusqu’à une quinzaine d’heures dans un fumoir vertical comme le weber smokey mountain cooker (WSM ou weber smokey mountain en anglais). C’est la manière qui consomme le moins de combustible et la plus pratique.

Sur la photo du haut de page, on peut voir la répartition du bois pour assurer une fumée légère et constante tout au longue de la combustion.
On fait un léger creux au centre pour maximiser la surface de contact et on verse une cheminée d’allumage pleine sur le charbon non allumé.
C’est aussi simple que cela !

minion-allume-king-frog-bbq

On doit son nom à son inventeur « Jim Minion » qui a trouvé cette méthode aussi simple que géniale un peu par hasard pour ne pas à avoir à se relever dans la nuit lors d’une compétition de barbecue.

La méthode classique consisterait à trouver bon nombre de briquettes pour obtenir la température souhaitée, puis une attention constante pendant toute la durée de cuisson en rajoutant du charbon pour palier la baisse des températures due à la consumation. Un tel management est impensable dans la pratique et en résulterait une fluctuation constante de la température. Sans parler des ouvertures intempestives du fumoir qui refroidiraient la chambre de cuisson à chaque fois. Pas idéal, sachant que l’une des clés en barbecue américain est justement la consistance des températures sur une longue période de temps

Cette méthode est donc particulièrement efficace sur la poitrine de bœuf (brisket), ou encore le porc effiloché (pulled pork) par exemple, qui ont besoin de température douce (au alentour de 110 °c) pendant une dizaine d’heures pour être cuits  et surtout attendris.

L’autre grand avantage de la méthode Minion est de pouvoir monter progressivement jusqu’à obtenir la température voulue en jouant sur le tirage. L’inverse est beaucoup plus difficile à faire : si un fumoir démarre à une température trop élevée, il est difficile de la faire redescendre. Il faudrait soit enlever des briquettes allumées soit étouffer  le feu en le privant d’oxygène ce qui est la dernière chose à faire. En étouffant le feu on créer une combustion incomplète qui résulte en un goût âcre sur les aliments. De plus le foyer doit être assez chaud pour permettre au bois de fumage de dégager les gaz nécessaires pour obtenir un bon arôme de fumée.

Astuce : cette méthode marche mieux avec des briquettes qu’avec du charbon de bois qui a une granulométrie trop inconstante.

methode-minion-charbon

courbe de température avec la méthode minion

Le seul point négatif dont j’ai entendu parler est que l’allumage de briquettes non naturelles comme on en trouve au USA pouvait donner un goût parasite sur les aliments et un feu qui s’étouffe sous ses propres cendres. Si vous utilisez des briquettes de bonne qualité et 100 % naturelle comme on  les trouve en France, croyez-en mon expérience, il n’y a aucune contre indication à la méthode Minion bien au contraire. Preuve que faire du barbecue en Europe c’est non seulement possible mais c’est même parfois mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *